Origines et fondateurs

Origines

Le shiatsu est né à la fin du 19ème siècle au Japon.
Dans la tradition de l’énergétique orientale, le shiatsu a deux origines reconnues : le Téaté (représente la première forme thérapeutique : la main se porte inconsciemment à l’endroit qui fait mal) et le dô in an kyô (ouvrir les articulations, faire circuler les souffles, maintenir la main tranquillement, établir un lien).

Les fondateurs du Iokaï

Shizuto Masunaga se référant aux textes classiques orientaux et approfondissant les notions de yin – yang, a réorienté le shiatsu vers une discipline basée sur les méridiens.

Shizuto_Masunaga2Son idéal était de parvenir à une forme de médecine holistique unique, synthèse harmonieuse des dernières découvertes de la science moderne et des connaissances humaines et médicales des anciens, devant permettre à chacun de se réaliser dans la totalité de son être corps, âme, esprit.

Masunaga fonde le IOKAÏ en 1960, et ouvre l’institut IOKAÏ à Tokyo huit ans plus tard.
Il a utilisé le nom “Iokaï” qui définit la nature de l’échange de personne à personne.

Io s’inspire d’un Sutra bouddhiste : le “Roi” – “O” – de la “médecine” – “I” -, est celui qui : connaît bien les maladies, en connaît les causes, s’emploie à les soigner, connaît bien les traitements appropriés et les met en pratique, pour faire en sorte qu’elles ne reviennent pas.

Kaï représente l’association, la communication entre des personnes sous un même toit.

Kazunori Sasaki Senseï, a travaillé longtemps au Centre Iokaï de Tokyo. Il assistait Masunaga senseï dans son enseignement pratique et théorique du shiatsu.

Kazunori_Sasaki_Senseï2

En 1981, Sasaki senseï est invité en Europe pour y introduire et continuer le travail de Masunaga senseï sur l’approche orientale et poursuivre l’approfondissement des recherches dans le domaine de l’esprit et de la connaissance de la médecine traditionnelle orientale au travers du Shiatsu.

Il est le Fondateur du Iokaï Meridian Shiatsu en Europe et président de l’AISE (Association Iokaï Shiatsu Europe).

Depuis cette époque, Sasaki senseï forme des praticiens et des enseignants de Iokaï Shiatsu dans les huit pays européens affiliés à l’AISE (L’Association Iokai Shiatsu Europe)