Principes du Shiatsu

Shi signifie « les doigts » et atsu « presser, maintenir »

Le shiatsu stimule la libre circulation de l’énergie vitale. Le corps retrouve ainsi sa capacité d’auto-guérison naturelle.

Le shiatsu des méridiens se distingue d’autres techniques manuelles car il engage la globalité esprit-corps du praticien et du receveur.
On dit que « le shiatsu est semblable à l’affection maternelle, la pression des mains fait jaillir la vie ».

Cet art de communication par le toucher s’effectue au moyen d’étirements, de mobilisations et de pressions des pouces, mains, coudes et genoux sur les différentes parties du corps, le long des méridiens et points d’acupuncture.

Les méridiens :
meridian-systemLe corps est comparé à un territoire; les méridiens « à des cours d’eau qui apportent la vie dans les terres qu’ils traversent; leur écoulement qui varie au cours de l’année, ne doit ni se bloquer, ni déborder ou s’assécher excessivement.
Il existe douze méridiens principaux, à l’image des douze mois de l’année, qui portent le nom des organes auxquels ils sont rattachés.
Les méridiens sont les voies de passage du Ki (Qi en chinois- Energie vitale) et du sang. Selon le Lingshu :

« Les méridiens sont les passages où le Qi et le sang circulent pour nourrir le Yin et le Yang, pour imbiber les muscles et tendons, et lubrifier les articulations ».

Le Parlement Européen a identifié le Shiatsu comme une des 8 méthodes de « médecine non conventionnelle » digne d’intérêt en 1997 (parmi lesquelles : ostéopathie, médecine traditionnelle chinoise…).

Le Shiatsu ne saurait, en aucun cas, se substituer à un traitement médical.

Le Shiatsu dans les autres pays

Le shiatsu joue, dans le domaine de la santé japonaise, un rôle comparable et complémentaire à celui de la Kinésithérapie en France, des Heilpraktiker en Allemagne ou de l’Ostéopathie aux USA.
Le shiatsu est une technique thérapeutique et préventive très répandue dans le monde d’aujourd’hui, notamment aux USA avec des cliniques shiatsu, aux Pays-Bas où les prestations de shiatsu sont en partie prises en charge par les assurances maladies, en Allemagne où il entre dans les matières enseignées pour la formation de Heilpraktiker, et dans presque tous les pays européens où le shiatsu fonctionne comme un complément et une aide à la médecine scientifique.